3 mars 2008

. Le cas Tellier .

Je me suis procuré Sexuality . J’ai ri en écoutant Roche et en regardant la pochette de l’album. J’ai d’abord cru à une blague et que Sébastien Tellier avait perdu les pédales. je me suis dit que ça allait sûrement jaser et que ce disque aurait, sans aucun doute, de fougueux détracteurs.

Image Hosted by ImageShack.us

J’ai écouté l’album une première fois, l’air vaguement goguenard mais plutôt dans de bonnes dispositions. Arrivée au titre final : L’amour & la violence, j’ai bien reconnu là Sébastien, son sens aigue de la mélodie simple et efficace comme à l’époque des formidables Fantino et autres Ritournelle.
J’ai ressorti Politics des bacs. Mon souvenir était flou : j’avais clairement oublié l’excentricité de ce disque, regorgeant de référence et déjà sérieusement rétro ( Cf Zombi) .
Avec Sexuality, Tellier n’a pas perdu la tête, au contraire, l’album (réalisé avec la collaboration de Guy Man de Daft Punk) est d’une incroyable cohérence. Un bijou achevé, références digérées, assumées. Une sorte de concept album entre éros biographique et auto fiction libidineuse .

L’audience est le plus souvent déconcertée par cet album hors du temps (?) . Sous prétexte de défendre cette nouvelle coqueluche des médias, certains iront un peu trop loin comme Pierre Siankowski (inrocks) allant jusqu'à comparer L’amour & la violence à La nuit je mens, titre brillant du non moins merveilleux album Fantaisie Militaire d’Alain Bashung (peut être un raccourci entre Tellier et Christophe, souvent cité à propos de l'album )
Après avoir écrit ces quelques lignes - et m’être évertuée a chercher les images que me rappelait la pochette du disque sans succès – j’ai enfin regardé l’interview réalisée par l’ami Free your Mind
pour confirmer, ou infirmer, mes sensations . J’ai appris que ce titre phare (bientôt culte ?) ne devait pas figurer initialement sur Sexuality, et qu’il a eu sur moi l’effet escompté et décrit par Tellier : celui de me rassurer sur son talent que j’avais cru perdu lors de la première écoute. L’amour & la violence réconciliera aussi sûrement ces derniers détracteurs avec Tellier et sa discographie atypique.


Sébastien Tellier Myspace

3 commentaires:

Phantomas a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Phantomas a dit…

Il y a beaucoup de choses qui ont été écrites, dites, détournées sur le cas Tellier ces derniers jours. Merci pour ton bulletin, sincère et objectif... Et merci pour le lien à FYM.

Quetzal a dit…

Salut! Alors tu penses qu'on va gagner l'Eurovision avec ce french lover barbu?
La polémique se calme seulement sur XS. Pour ne pas la relancer, je préfère poster la nouvelle sur ton blog : Sebastien Tellier enregistrera une session live pour France culture le jeudi 3 avril. Il faut réserver. Petite consolation pour ceux comme moi qui s'y sont pris trop tard pour les concerts à Beaubourg et à la Cigale.
Les infos ici: http://franceculture-blogs.com/minuitdix/2008/03/12/emission-speciale-session-live-sebastien-tellier-le-3-avril/