29 décembre 2007

. Vampire Weekend don't stand a chance ? .

Vampire Weekend . Vampire Weekend . Vampire weekend .
Sur les blogs, dans la presse, dans les tops, partout partout partout sur la toile .
Vampire weekend partout, présentés comme la sensation 2008 .

Je veux bien, alors j'ecoute Cape code kwassa kwassa . Il faut bien se faire une idée.
La premiere impression n'est pas terrible . Il y a ce petit truc africanisant, pas désagreable, mais voilà, rien qui me touche.
Deux semaines passent, et ça continue.
Vampire Weekend . Vampire Weekend . Vampire Weekend .
Comme je concocte une petite playlist de 1er janvier, je me suis dit, écoutons-le en entier cet album, peut etre qu'il meritera sa place.

C'est un peu troublant. C'est assez frais, mais absolument pas estival.
Après tout ce tapage je m'attendais à quelque chose d'émotionnellement renversant. Piste 1, 2 et 3 . C'est seulement sympathique alors que je m'attends à des frissons.
J'entends un violon et ça me plait, mais trop de basse . Il y a un gout d'adolescence la dedans . Et quand j'écoute Campus, je pense un peu trop aux Strokes et aux Arctic monkeys et au fait qu'ils doivent surement porter la guitare haute . En somme, à l'écoute, je m'éparpille .

Puis sur One, j'entends des sonorités un peu speciales qui me font penser à Dirty Projectors .
Violon/Violoncelle - basse . Quelques notes de Kids don't stand a chance me font penser au Salegy de Jao Joby.
Il aurait finallement fallu faire de cet album un EP 4 titres.
Ne sont à retenir -selon moi- que les 4 derniers morceaux d'une qualité incroyablement superieur a ceux qui ouvrent l'album .

Un peu frustrant quand même pour la soit disant sensation de l'année .
Une demi-sensation, oui .
Qui dit mieux ?

Image Hosted by ImageShack.us

Vampire Weekend - Walcott
Vampire Weekend - Bryn
Vampire Weekend - The kids don't stand a chance



PS : Cela dit, ils la portent bien haute, hein ...

21 décembre 2007

. Alibi Ali Fib pour coup de coeur .

Evénement Ali fib, l'occasion de découvrir les Instants Chavirés, la petite salle de Montreuil à la programmation peu commune.
A l'affiche ce soir la : AXOLOTL / WEYES BLUHD (US), CURIA / DAVID MARANHA (POR) et HEATSICK (UK) "chaos, expérimentation"etc. le tout découpé de manière peu conventionnelle.

La soirée ne sera effectivement pas faite de set des différents artistes mais découpée par morceaux qui verront se succéder ou se croiser les artistes susnommés.
L'idée est séduisante mais les interruptions répétées et prolongées entament quelque chose : l'attention ? L’enthousiasme ? ...

Les morceaux sont de qualités sensiblement variables. Heatsick intriguant, Curia & David Maranha envoûtant aux sonorités (free) jazz .
Weyes bluhd, seule d'abord : scepticisme.
Axolotl, seul d'abord : plaisir diminuant.
A la réunion des deux, 'est une clôture en apothéose. On aurait aimé que ça nous prenne autant, un peu plus tôt dans la soirée.

Weyes Bluhd, 18 ans et pour le moins déroutante ( on sera moins surpris quand on apprendra qu'elle tourne avec Jackie O), à suivre certainement .
Soirée en apparence en demi teinte, royalement illuminée par la présence de Natalie Mering .


Cette pseudo chronique, après tout, c’était vraiment juste pour parler d’elle . Et un peu d'eux aussi :



13 décembre 2007

. "Support Our Troops OH!" .

Ca n'est pas parce que l'année est presque finie et que Sounds for the deaf ne reviendra pas avant 2008 qu'on va se priver de nouveautés savoureuses .
Aujourd'hui, un nouveau morceau de l'intarissable Jamie Stewart . Le nouvel album Women as lovers est prévu pour le 29 Janvier . Encore un " vivement" .

Image Hosted by ImageShack.us

11 décembre 2007

. The good ones .

VV et Jamie Hince sont de retour !
Un nouvel album est prévu pour mars 2008 (Mars 2008 sera t il aussi palpitant que son prédecesseur ?) . En attendant le printemps, mise en bouche avec le clip du single
U R A Fever . Un retour tout en rock et sensualité propre au duo, vivement 03.08 .



The kills

10 décembre 2007

. Diaporama 2007 .

Le probleme des tops de fin d'année, c'est qu'il faut toujours faire une selection drastique et que pour finir on oublie souvent le meilleur .
Je vais noyer le poisson . Retour sur 2007 en quelques lignes . Name dropping de circonstances, si j'oublie les meilleurs, vous meme n'y verrez que du feu .

L'année a commencé fort, les fuites des albums a venir de Clap your hands say yeah, Arcade Fire ou encore !!! sont parvenues à mes oreilles . Un canadien du nom de Patrick Watson pointait déjà le bout de son nez dans ma playlist (et on sait quel succes grandissant il connait) . Il y avait des reformations en veux tu, en voila et Virot a perdu CQFD . Au fond, c'etait pas plus mal, meme si - je le redis - il est bien plus talentueux que Cocoon et les autres reunis .

Mars palpitant, le 17 mars en ligne de mir, l'evenement de l'année ? Surement un des plus grands : Arcade Fire sur la scène de l'olympia, les caméras et l'annulation de la tournée qui donne à cette date des allures d'evenement unique et inoubliable .
Chris Garneau et ses pieds en dedans, quelque part par là . Owen Palett et Sugar Plum Fairy aussi . My bloody valentine oui ?

Il faudra Avril pour se remettre . Quitter le territoire et manquer !!! et Cocorosie (scéance de rattrapage en 2008).
La belle saison, le sel de Thee Stranded horse, The National une nuit dans le sud .
Les perspectives : Two Gallants, Devendra Banhart, Loney,dear et les festivals en pagaille .
My bloody valentine non ?

Les deuxiemes vraies palpitations pour Woven Hand dans un divan du monde surchauffé . Un Andrew Bird trop perfectionniste et rigide pour etre totalement savoureux et qui bizarrement attendra novembre et le festival des inrocks pour vraiment prendre toute sa dimension .
Juillet endiablé : de l'Ethiopie de Mahmoud Ahmed,en passant par les beats endiablés d'Animal Collective, à la plus belle soirée - A emporter - de l'année sur son de Beirut, Schuller et autres cuivres enivrants ( les troisiemes de l'année).
Pierre Henry, peut etre une derniere fois ? Et Dirty Projectors en boucle sur la platine, en attendant BB Mix et les
quatriemes vraies palpitations de l'année .

Courir d'un festival à un autre, la tête dans un carton, integrer les murs . Le bonheur de la gratuité, l'été .
Aout, le mois des macchabés sacrés . Arcade Fire encore . Des palpitations toujours . Jesus & Mary Chains le retour .
My bloody valentine oui ?

Septembre, macchabés toujours . le "Brother Sport" d'Animal Collective en boucle sur la platine . Beirut, The National & les Dirty Projectors . Des salles desertes, les soirées intimistes : Blackshaw, Garneau et Winter Family . Et "say han han han" .
Splendide Control et Tony Wilson au générique .- Fred Chichin - Maurice Béjart - Stockhausen .
Pierre Henry, peut etre une dernière fois ?
My bloody valentine, enfin !

Et puis, a coups de fourchette dans l'oeil, on a eu raison des Naast, des Plasticines et autres adolescents .On a passé du temps à médire, et on ne s'est pas rendus compte de leur silence soudain . Parce que notre énergie est desormais concentrée sur autre chose : les gesticulations induites par la tecktonik . Un truc monté de toute pièce . Encore un truc qui prouve a quel point les adolescents d'aujourd hui manquent de repères culturels . Tout est bon dès qu'il s'agit de se l'approprier. la tecktonik ? un rempart aux années 2000 bientot écoulées sans révolution musicale . Les années 90 ont connu la brit pop et autres grunge . Il ne reste rien d'autre a ces gamins la que la tektonic et la capacité de saccager à coup de tele realité les premiers accords de Seven Nation Army .
2007 et se demander : quand auront-ils la peau de Doherty ? Pierre Henry une dernière fois ? Est ce que Lenoir me snob des white sessions parce qu'il sait le mal que je pense de lui, souvent ? Qui est le type toujours au premier rang qui gesticule avec un sourire béat et son appareil photo ? Que se passe t il derrière les lunettes de Robert Gil ? My Bloody Valentine, vraiment ?

6 décembre 2007

. Sounds for the deaf #18 .

Chris Garneau - Love zombies
Strawberry bones - The darkest light
Her magic wand - Draw a line
Old Mountain Station - Way down
Domotic - There may be a tiger
Tea & toast band - There's a light
This is the kit - Birchwood beaker
Peter Wright - Above Lewis pass
Stars of the lid - The kraut
Volcano the bear - Before we came to this religion
Einsturzende neubauten - Die Willen
Bonnie Prince Billy - I've seen it all

18eme et dernière playlist de l'année 2007, j'hésite encore à me livrer aux traditionnels Top en tout genres .
Il sera de toute manière difficile de choisir un album ou un concert . Mieux vaut se projetter en 2008 : année de dégustation du nouveau Bonnie Prince Billy, du C-sides EP de Chris Garneau et du retour d'Einsturzende Neubauten sur scène . Entres autres .
Les autres ce sont des petites nouveautés, ou de l'actualité comme Stars of the lid et Peter Wright qui seront à l'affiche des Voutes le 18 Décembre .
Peu de mp3 faciles à trouver, beaucoup de douceur . C'est la saison des pas dans la neige .

Image Hosted by ImageShack.us
Sounds for the deaf revient en 2008


30 novembre 2007

. Chris(tmas) Garneau .

Il y a des calendriers de l'Avent chargés de cadeaux de qualité variable .
Ici, des cadeaux, il n'y en a pas tous les jours, mais ils sont plutot bien choisis, en voici deux .

Il y a quelques mois, précisement le 11 septembre dernier, j'ai filmé Chris Garneau à la maroquinerie ( film d'une bien pietre qualité, certes) . Un titre inédit dont je n'ai trouvé le titre qu'aujourd'hui : Fireflies
En voilà une vidéo fournie par la page de Garneau lui même, vous ne serez pas obligés de retourner votre tête .






Chris Garneau donnera un concert à la Fondation Cartier dans le cadre des Soirées Nomades, le 17 Janvier prochain.
A paraitre bientôt un "C-Sides EP" dont voici le track listing avec une exclusivité de circonstance!

1. Love Zombies
2. Blackout
3. The Runt
4. It's Almost Christmas!
5. The Island Song


C'est déjà Noel .


Image Hosted by ImageShack.us

27 novembre 2007

. Jingle bells, Kids .

Un concentré de bonnes nouvelles juste avant Noel, et quelques secrets divulgués .
Par ordre chronologique, notez .

Début des festivités le 15 Décembre aux Instants Chavirés, Ali Fib nous propose :
Axolotl + Weyes Bluhd / Curia + David Maranha / Heatsic (aka Steven Warwick solo) (10€)


Image Hosted by ImageShack.us

Le 18 Décembre, il y en aura pour tous les gouts :
Landscape au café de la danse (13€) , une soiree Fugues avec Rothko, A moi et The Sleeping Years à la Java (10€), et une soirée Ali Fib avec Stars of the lid et Peter Wright aux Voutes ( réservation conseillée) .


Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Tout au long du mois de Décembre, La Blogotheque nous propose un calendrier de l'Avent rempli de surprises . Chaque jour un cadeau, et mon petit doigt ( ou quelqu'un d'autre) me dit qu'une Soirée à Emporter #2 pourrait pointer le bout de son nez pour la fin de l'année .

Et comme si ça ne suffisait pas, la fleche d'or annonce une résidence de Spleen autour du collectif Black & White Skins pour le début de 2008 (29 Janvier, 5 et 12 Fevrier) avec entre autres Cocorosie, Cibelle, Hindi Zahra, Bat for Lashes etc.

Enfin, pour vos achats de fin d'année, Talitres fait des petits prix sur de jolis disques ( de 4 a 10€) et quelques T shirt!

C'est Noel les enfants .


15 novembre 2007

. Chroniques nécessaires . ( Part 1)

A force vous l'aurez bien compris, je manque cruellement de discipline .J'ai passé sous silence un nombre incalculables de concerts . J'ai repoussé les echeances, sans cesse .
Cette fois, j'ai quand meme estimé que ce que j'ai vu recemment meritait bien quelques mots et j'avais suffisemment annoncé (menacé) qu'on allait en reparler .
Nous y voilà .

La Géorgie a un peu scindé les émotions de la fin octobre, c'est vrai, mais je les touche encore du doigts .
La semaine sacrée . Il faut dire qu'avec ce trio, on avait des raisons d'esperer et peu de chances de se tromper.

Pour Animal Collective, pas de surprise . Elle etait passée d'ailleurs, pour une appreciation plus totale de l'interpretation deconcertante du dernier Strawberry jam ( et autres pieces anciennes) . Le cabaret sauvage n'etait pas plein, loin de là, c'etait d'autant plus appreciable, parce qu'a se mouvoir en rythme on avait vite fait de s'echauffer .
Il y en a eu encores quelques unes, des mines un peu deconfites, celles
qui ne retrouvaient pas l'album mais un truc sacrement endiablé, boom boom bip hypnotiques à coté desquels les albums Feels et autres Hollinndagain passaient pour des pieces easy leastning .

Une belle mise en jambe pour le B.B Mix festival qui allaient toucher d'autres cordes sensibles .

La premiere sceance du festival la semaine precedente etait plutot reussie, beaux concerts de Rrose tacet et Landscape ( qu'on conseille d'aller voir le 18 decembre au café de la danse pour un dernier concert en formation complete ) .
Seule deception, la prestation de Zero (ex bastard) . Manque de finesse dans la programmation ? le set etait un peu lourdingue apres les delicats Landscape version quatuor, pour le moins frustrant, rien ne décollait, prestation décousue avec problemes de sons.
"Zero, c'est pas nul" criait on au premier rang . Pas certain .


Deuxieme scéance du festival annoncée complete, les reservations etaient allées bon train . Impatience non dissimulée, et legere inquietude aussi quant à la salle qui va nous accueillir . Le pressentiment de places assises, de quoi me rendre un peu sceptique ..Mes craintes vont vites s'averer fondées .
De la triste salle polyvalente de B.B nous passons au centre culturel pseudo haut de gamme, immense auditorium et..places assises.
Difficile de faire prendre un concert dans ces conditions, pense t on .

La prestation du coup de coeur du festival (Ill ease) nous laissera le temps d'apprehender l'espace . O combien lanscinante, repetitive et sans finesse, meme si honorable puisque la jeune femme jongle basse, guitare et batterie, seule sur une scene un peu grande pour elle et devant un public relativement peu engageant .

Entre en scene So so modern, de bons echos . On sait que ça sera péchu alors on se leve, 2 minutes, le temps de se faire poliment degager des escaliers . Nouvelle tentative en haut des gradins, et au cri exasperé de kri, quelques courageux se decident enfin a descendre devant la scene .
Les petits jeunes dans leurs uniformes blancs ont un sens de la rupture pour le moins destabilisant . Une certaine energie, mais la maitrise du break est bien la (seule ?) chose qu'on pourra leur reconnaitre .


Encore une fois, l'impatience joue des tours . Suivant : Dirty Projectors. J'avais eu des plaisirs et des impatiences ces derniers mois.
Mais plus, depuis longtemps, de telles palpitations .
Je pressens que ça sera intense, et avec le recul c'est encore plus dur de décrire la force du quartet emmendé par Dave longstreth .
Je ne savais plus trop ou donner de la tete, un peu etourdie par la musique, la maitrise des deux choristes . Fascinée par Dave lui meme, dont le visage se crispait, le regard parfois absent ou des battements comme a la limite de l'autisme . Et, je ne comptais pas sur lui, le batteur Brian Mcomber, incroyable Mcomber . intense et furieux Mcomber .
Des frissons, cloture de set - bien trop court - avec le somptueux Rise Above . Des crampes d'emotions .


Difficile pour Deerhoof de rivaliser . A priori . Mais leur prestation est sans comparaison possible . On evolue dans des spheres bien differentes . Point commun quand meme, le batteur de Deerhoof est tellement furieux qu'il en lache sa baguette toutes les 5 minutes . Bonne alchimie entre l'intensité de la rythmique et le jeu de scene comico-enfantin de Satomi .


Le public aura finallement ( mais minoritairement) investis le devant de la scene . De quoi sauver ce qui aurait pu etre une ambiance glaciale .
Interludes assurées par les quizz drolatiquement desorganisées du Chevalier de Rinchy

Je ne dis pas que vous avez fini d'entendre parler des Dirty Projectors.
La fin de l'année et ses eternels tops a tout va arrivent . Chroniques a suivre avec un autre "meilleur groupe du monde ...

9 novembre 2007

. 3 petites Fugues et puis ... .

Fugues revient en ce mois de Novembre, dans de nouvelles aires de jeux, pour une série de concerts .

20 Novembre - Felicia Atkinson & Sylvain Chauveau + Library Tapes à la Java
21 Novembre - Library Tapes + Etienne Bonhomme (Innocent X) & Olivier Cavaillé à la Console
22 Novembre - Forest flies au monte en l'air


Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

Le 29 Novembre, concerts des habitués des festivités : Object et Heligoland à la Mécanique Ondulatoire.

Rendez vous le 18 décembre pour des retrouvailles avec A moi, Rothko et Sleeping Years ...(à suivre)


28 octobre 2007

. Tbilisi's calling .

Je quitte le pays . Je prends la tangente, direction le Caucase .
Tbilisi m'appelle pour une grosse semaine . La connexion sera aléatoire sinon inexistante . Dans le cas contraire je me serais fait un plaisir de vous parler de la ville, de ses bruits, ses odeurs, sa musique et ses habitants .

Je serai de retour le 6 novembre pour le concert de !!! (chk chk chk) . Je rate déjà Jackie O Motherfucker, je ne pouvais pas encore louper !!! .

Je promets une Travelling Music #3 à mon retour . Je promets qu'on va reparler des Dirty Projectors et de leur concert qui m'a fait incroyablement palpiter au B.B Mix festival . Je promets qu'il sera aussi question du batteur de Deerhoof, si furieux qu'il en perdait sa baguette toutes les 5 minutes . Je promets des beaux concerts et de belles soirées organisées par Fugues . L'automne est beau et il n'est pas fini .


En attendant vous pouvez faire un retour sur les anciennes playlist, sur tout ce que vous n'avez pas assez ou pas bien ecouté, en dire du bien, du mal, dans un commentaire ou en m'envoyant un mail .

Kotsni comme on dit en Géorgie .

Image Hosted by ImageShack.us

25 octobre 2007

. Sounds for the deaf #17 .

Robert Wyatt - Hasta siempre commdante
White Rainbow - Mystic Prism
The innocence mission - Lakes of Canada
Windmill - Tokyo moon
Islaja - Laulu jo meneest
Silje Nes - Ames room
Wooden wand - spitting at the cameras
Tindersticks - Kathleen
Frog eyes - idle songs
Swan lake - all fires
Yacht - platinum (feat. Bobby Birdman)
Bobby birdman - Victory at sea
Kylie Minogue - 2 hearts
Junior Senior - Can i get get get
I Scream Ice cream - Trust tissue
M.I.A - Paper planes

Pour la cohérence, il faudra revenir pour la Sounds for the deaf #18 .
Le concert d'Animal Collective hier soir a surement influé sur mon envie de taper fermement du pied .
Jusqu'a y mettre du M.I.A et Kylie Minogue ? J'en connais quelques uns qui s'etrangleront surement . Un peu comme le jour ou j'ai fait une petite place à Joey Star.
Il y a quand meme deux trois choses serieuses et délicates . Notamment le duo finlandais Islaja qui faisait la premiere partie d'Animal Co.
Rien sur Beirut ?! Rien sur Dirty Projectors ?!
Mes petits, ce week end c'est BBMIX Festival, et vous ne perdez rien pour attendre .

Vous aurez remarqué les nouvelles couleurs du blog pour plus de lisibilité . Critiques, encouragements et cris de joie sont les bienvenus .

19 octobre 2007

. US Postage .

Quelqu'un a eu la brillante idée de m'envoyer un concentré de N.Y.C dans ma boite aux lettres .
Ce matin, j'ai touché New York du bout des doigts .
Vous vous en fichez surement, ça n'a rien a voir avec la musique vous me direz, ça frole l'exhibitionnisme.
Mais il n'y avait pas que ça dans ma boite aux lettres . Brooklyn m'a aussi envoyé, et ça tardait à arriver, le nouvel album de Beirut qui doit beaucoup au talent ( génie ? ) de son chanteur Zach Condon .
Il y avait un petit bout de lui aussi dans cette enveloppe . Un petit plaisir en plus .


Image Hosted by ImageShack.us

Tout ceci ayant pour but ultime, non pas de vous narguer, mais de vous poussez au magasin le plus proche pour acheter ce nouvel et fantastique album, et une place de concert pour le 12 novembre à l'Olympia ou vous devriez normalement pouvoir acquerir le dvd des films tournés avec la blogotheque .

18 octobre 2007

. The boy looked at Johnny .

Il n'y avait pas que les fonctionnaires qui battaient le pavé aujourd'hui, il y avait aussi les fans des Babyshambles ou plutôt de Pete Doherty qui piétinait devant les locaux de Oui Fm pour assister à un concert acoustique privé . Autant dire que ceux qui etaient là ont du se donner du mal pour venir des quatres coins de la capitale et de sa banlieue .

Vidéo de circonstances même si la qualité n'est pas exceptionnelle . On passera outre les addictions de Doherty et ses amis, on s'en fiche bien . Ils ont un sens aigu de la mélodie - on le savait déjà avec les libertines - et c'est bien le timbre de voix de Pete et non pas son regard imbibé qui donne, aujourd hui encore, aux Babyshambles son charme et son petit génie .

15 octobre 2007

. Coming Soon / Out Now .

L'actualité automnale est attrayante .

Cabaret Walter annonce un nouvel album pour cette saison "Songs under construction" . Souvenez vous (ou allez découvrir en attendant) le premier album collectif "Un cadavre exquis" regroupait notamment Dominique A, Venus ou Black Heart Procession .
Ce nouveau disque promet de belles choses si l'on considere les noms qui sont déjà egrainés : Bell Orchestre (projet parallèle de Richard Reed Parry et Sarah Neufeld d’Arcade Fire), le big band japonais Pascals, Ramona Cordova ou encore John Parish.


Image Hosted by ImageShack.us

Déjà disponible, le premier et fort bel album de Centenaire.
Ils seront au café de la danse le 27 octobre avec Pony Up . Le meme soir que BBMix, oui, mais ne cherchez plus c'est complet .

Au cas ou vous n'auriez pas non plus de place pour le BBMix du 28 octobre, sachez qu'Ali Fib organise son troisieme festival, de 16h à 22h


Sunburned Hand of The Man (US - Ecstatic Peace, Smalltown Supersound, Eclipse, ...)
The Vanishing Voice (US - Important, 3 Lobed Rec., ...)
Joanne Robertson (UK - Textile)
Nawadaha (UK - U-Sounds Archive)
Axis Mundi (UK)
él-g (FR - Tanzprocesz, Memoirs of an Aesthete...)


Les Voutes
19, rue des Frigos
75013 PARIS
M° BNF (L14) / Quai de la Gare (L6)
10 €

Image Hosted by ImageShack.us

7 octobre 2007

. Lieu dit : Port Royal .

Certains les ont surement découverts en mars dernier à l'affiche du festival Meeting People is Easy . Toujours encensés, les italiens de Port Royal sont de retour en France pour quelques dates .
A ne manquer sous aucun pretexte .

Image Hosted by ImageShack.us


Attention, le concert de la fleche d'or commencera à 18h30 précises, à l'affiche également Jonquil que je vous ai déjà fait découvrir .

6 octobre 2007

. Jouons avec Win Butler .

Un joli cadeau pour débuter le week end, le mystere du 6 octobre enfin dévoilé .
Cette surprise n'était autre qu'un clip de Neon Bible, mais un clip peu ordinaire . On peut effectivement jouer d'un clic de souris avec les mains et le visage de Win . Une fois deux fois trois fois déjà . Et les sourires encore .

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

3 octobre 2007

. Arcade Fire's gift .

Voilà ce sur quoi on pouvait tomber si on cliquait sur l'abeille


Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket


Certains savent et il parrait que c'est une surprise de qualité . Soyez pret le 6 octobre .


Autre cadeau, l'intégralité du nouvel album de Beirut en écoute sur leur page myspace et tous les morceaux en vidéo tournés avec la complicité de la Blogotheque .

Enfin, surprise de taille le 30 octobre : Jackie-O Motherfucker + Defektro @ Les Instants Chavirés, Montreuil (20H30 - 11€) . Profitez en pour moi qui serai à l'autre bout du monde . J'enrage .

2 octobre 2007

. Sounds for the deaf # 16 .

Raveonettes - You Want The Candy
B for bang – Happiness is a warm gun (Beatles cover)
Coneyislandbabyneman – time & tide
Peter and the wolf better days
Landscape – Someone else
Super furry animalsRun away
TuungTake
So so modern – Fire fight
Bell orchestreThrow it on a fire
Samuraj citiesSaturday night is never fair
Michael Wookey – Heaven themed parties
Cocosuma – Charlotte’s on fire
Fiery Furnaces Teach me sweetheart
Jose Gonzalez – love will tear us apart
Shapes and Sizesalone alive
Mt Gigantic use what’s mine
Kinrisu - Cooling autumn breeze
Grizzly bear (worried noddles) - blackcurrant jam

Nouveautés Découvertes Nouveautés Une once d'actualité basique Nouveautés . Rien d'autre à dire pour cette playlist - sinon que j'en ai encore en reserve .

Enjoy .

. Découverte hasardeuse #3 .

La découverte hasardeuse n'en est plus vraiment une, voilà quelques mois que je suis Le Chapelier Fou .
Plutot que suivre, le terme attendre serait plus juste . L'attente a désormais pris fin, le premier album de ce metzois est maintenant disponible (pour la modique somme de 7€) . Le plus simple est encore de contacter l'artiste directement via sa page myspace .
Découvrez, appreciez .
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

28 septembre 2007

. Paris qui dort .

Parfois on se demande si Paris n'a pas été déserté . Ou alors si les gens n'ont vraiment pas le sens, ou aucune curiosité.
Début Septembre, c'était un peu ça, mon Paris désert, mon Paris intimiste, mon Paris en marge.
Rien de tout ça n'était vraiment prévu, ou du moins je ne m'y attendais pas. C'est beaucoup de chose la fois, des choses et leur contraire.
Tout ça n'a pas vraiment de sens tant que je n'en viens pas au fait.


Cette semaine bizarre à commencé un 11 septembre, Chris Garneau était à l'affiche de la maroquinerie avec James Blackshaw et Don Nino. Il y avait deux dates de prévue, nul doute que ça devait être un événement, pour moi comme pour les organisateurs, sinon à quoi bon tabler sur deux jours.
Arrivée aux abords de la maroquinerie, la rue était bizarrement calme, à tel point que je me suis demandé si je ne m'étais pas trompée de date.
J'ai descendu l'escalier, pas un bruit .Si je m'étais trompée le vigile m'aurait prévenue.
Arrivée en bas, tout est désert. Un peu étonnée je me dis que ça doit être vraiment prenant alors, et que je suis en retard.
Je pousse la porte, avec une sorte d’angoisse. Voila une deuxième porte, la dernière, et toujours aucun bruit.
J'entre enfin. Et je dois dire que ça me coupe un peu le souffle, que je vois d'abord James Blackshaw seul sur scène. L'espace d'un instant, j'ai vraiment l'impression que je suis seule, puis je perçois finalement quelques personnes assises.
Jamais je n'avais eu froid à la Maroquinerie.
Tout au plus 60 personnes. J'écoute Blackshaw, ses mélodies lancinantes et enchanteresses, un peu abasourdie quand même. En colère presque. Vraiment déçue pour eux.
Finalement, ça ne retirera rien au concert, Garneau sera touchant et drôle. Surprenant et timide, calfeutré derrière son piano, les pieds en dedans, incroyablement enserré dans son slim . Déçu et épuisé, son premier concert à la maroquinerie n'avait pas le même goût : porté haut et fort par la Blogothèque (il aura fallu un petit rappel à l'ordre pour obtenir ça).
J'étais venue pour lui, naïvement j'avais cru que c'était la tête d’affiche. Mais c'était Don Nino, et un peu parce que je me sentais coupable de laisser cette salle plus vide qu'elle ne l'était et par curiosité aussi, je suis restée.
Apres tout je ne connaissais pas, et dans leur musique il y avait du très bon, des plaisirs, comme le premier morceau qui n'était autre que le Béla Lugosi's dead de Bauhaus, et puis des blasphèmes, ils ont passablement massacré un morceau des Beatles, il faut bien l’avouer.
Je suis partie en me disant que les pauvres allaient remettre ça le lendemain et que ça serait tout aussi, si pas plus, décevant. J'ai presque eu envie d'y retourner pour les soutenir.

Image Hosted by ImageShack.us

Don Nino


Vendredi 14 Septembre, je me suis dirigée vers la Crypte Rosaire. Très clairement intriguée, ne pensant pas un instant qu'on serait beaucoup plus de 50. C'est vrai, j'étais la, en dilettante, tombée par hasard sur un flyer, n'y connaissant rien.
Mais le groupe avait visiblement bénéficié d'une bonne promo radio et de bons papiers .
Winter Family avait ses inconditionnels. L'instinct n'était pas mauvais. Il y a eu des morceaux particulièrement intenses, d’autres un peu moins mais ça ne retirait rien à l'incroyable expressivité de Ruth Rosenthal. Un lieu insolite pour quelques 250 personnes enthousiastes (une demi maroquinerie). Merci Ali Fib.

Image Hosted by ImageShack.us

Samedi 15 Septembre. Je crois que 80% de la capitale (ceux qui sont aptes à suivre un char) se mettait sur son 31 pour l'annuelle techno parade. A l'idée de voir mon quartier envahis par une horde d'adolescents sur excités, j'ai ressenti le besoin irrépressible de prendre la tangente.

Le deuxième rendez vous des concerts sans courant tombait à point nommé. A l'abris, au vert dans le square Léon (18eme). Au programme : Master Plan, Uncle jelly fish et Benjamin Fincher.
Pour arriver là, il a quand même fallu traverser cette foutue techno parade avec ses adolescents qui vomissent avant que 15h ait sonné, ses t-shirt tektonik et ses grotesques danseurs.

Image Hosted by ImageShack.us

Benjamin Fincher

Dans ce contexte la, ce concert était vraiment appréciable, complètement désorganisé, en petit comité, profitant du soleil et avec la participation des mômes du quartier (participation si pressante que le concert s'est fait itinérant pour qu'on puisse en tirer quelque chose)
Musicalement ça n'était pas toujours ça. On n’entendait pas toujours très bien. Mais c'était terriblement apaisant, et c'était tout ce dont on avait besoin tandis que Martin Solveig et ses copains gesticulaient à l'autre bout de Paris.



une courte idée du bordel agréble


19 septembre 2007

. Sounds for the Deaf # 15 .

Calexico - Ocean of noise
Devendra Banhart –
So long old bean
James blackshaw
Running to the ghost
Alela diane
- The rifle ( daytrotter session)
Joe Zawinul
– Rooftops of Vienna (Live Jazz à Vienne)
Vic Chesnutt
Glossolalia

St Thomas
I’m coming home

Taken by trees
Julia

Arcade fire –
Cold wind

Caribou
Niobe

Deerhoof
Plus 81

Metallic Falcons
Snakes & tea

Winter family
Nous les vivants

Tiny Masters of
TodayHologram world (feat. Karen O. & Nick Zinner)
Operator please
Song about ping pong

Yatch
See a penny pick it up

Gene Kelly – I got rhythm



Les nouvelles ont encore été mauvaises, à croire que ça ne s’arrêtera plus et que la fin 2007 à vraiment quelque chose de maudit. Avant que ce blog ne devienne – non plus une rubrique unique – mais une réelle revue nécrologique, il convenait de s’activer sérieusement.
Cette semaine encore une playlist conséquente, je crois . Bien sur on ne manquera pas les hommages à Joe Zawinul et le trop peu connu St .Thomas .

Pour nous redonner un coup de fouet, les très jeunes Operator please et Tiny masters of today dont on parle partout ces derniers jours . Une ration et demi d’Arcade Fire avec une reprise delicieuse de Calexico et leur morceau qui illustrait la B.O de la fameuse série Six Feet Under .
Les petits nouveaux : Alela Diane et Taken by trees . Les découvertes live : James Blackshaw qui jouait la semaine dernière à la maroquinerie avec Chris Garneau, Yatch dont j’ai appris qu’il faisait la première partie d’Architecture in Helsinki hier, à la maroquinerie toujours et les palpitants Winter Family qui nous on offert un concert unique dans un lieu insolite vendredi dernier .
Le reste est composé des sorties récentes ou à venir et des prochains groupes qui sont dans mon agenda concert (Deerhoof, Vic C
hesnutt..)
Enfin, clôture de playlist particulière en image avec un Gene Kelly vivifiant dans un Américain à Paris.


10 septembre 2007

. Jean François Bizot .


Image Hosted by ImageShack.us


1944 - 2007
Fondateur d'Actuel et de Radio Nova, "un des papes de la contre-culture et de la presse underground."

6 septembre 2007

. Joy Division s'expose .

A l'occasion de la sortie du film Control d'Anton Corbijn, une exposition de photos inédites de Pierre René Worms


Image Hosted by ImageShack.us


Du 8 Septembre au 10 Octobre
Vernissage le 12 Septembre à partir de 19h à 21h


Galerie Agnes B
3/6 rue du jour
75001

3 septembre 2007

. D'est en Ouest .

[Ouest] Dans la série des évenements qu'il ne faudra pas manquer, le festival B.B Mix arrive en tête de liste avec une programmation des plus enthousiasmantes - enfin - .
Au programme
19 Oct * Turzi / Quack Quack / God is my co-pilot
20 Oct * Zero / Rrose Tacet / Landscape
26 Oct * Fujiya & Miyagi / Pram / La Batterie
27 Oct * Deerhoof / Dirty Projectors / So-So Modern / Ill Ease
28 Oct * Young Marble Giants / Serafina steer / Exil
Les deux premiers jours sont en entrée libre . Réservation à partir du 17 septembre pour les trois autres dates .



[Est] A noter, l'ouverture d'une nouvelle salle à Oberkampf, rue Moret plus précisement : A l'affiche , avec une programmation des plus variées (du hip-hop à l'electro en passant par des récitals !) et un espace au format attractif .

Toujours à l'est, le collectif Fugues jonglera entre la Mécanique ondulatoire et la librairie/galerie Le Monte en l'air, avec balle au centre et un arret Au Port d'Amsterdam .

les 7 et 13 septembre * Deux soirées de concerts gratuits à l'initiative de Fugues et du Monte-en-l'Air avec The Toy Library, My Autumn Empire, Inlandsis et Dave Olliffe [Heligoland].
le 8 septembre * A l'initiative de Boss Kitty, Fugues aux platines (Jerome et Gaylor Olivier+Rob Glover - Epic45, The Toy Library) et concerts de Function et Simon B. à la Mécanique Ondulatoire
le 14 septembre * Soirée "Slanted & Enchanted" spéciale Factory Records au Port d'Amsterdam à l'initiative de Tremolow. Aux platines : Tremolow, JB (Popingays), Ben Holton (Epic45, My Autumn Empire) et Jean-Sebastien Danchald (Inlandsis)



Le Monte en l'air 6 rue des panoyaux 75019
La mecanique ondulatoire 8 Passage thiere 75011
Au port d'amsterdam 20, Rue du Croissant 75002